Hors collection




Parcourez les collections, découvrez directement les ouvrages ou leurs auteurs grâce aux menus :
Par collection
Par auteur


Par titre d'ouvrage

  • Chants électro-néolithiques...

    288 p., 14,5/29,5 cm, 21€
    isbn : 978-2-917136-60-7

    Ce livre de Serge Pey prend place dans l’anthologie universelle de la poésie amoureuse. Il poursuit le chemin illuminé de Nadja d’André Breton, du Roman de la rose, de l’amour courtois médiéval ou du Fou d’Elsa de Louis Aragon. Écho majeur de la Vita Nuova de Dante Alighieri, cette épopée célèbre une poétique du monde.
    Chiara Mulas, performeuse et scénographe, plasticienne, poétesse de l’art vidéo, dont les chemins de création parcourent la planète, est la destinataire de cet opéra magique et sonore. En elle, se continuent les figures de la « Béatrice » de Dante, celle de « Laura » de Pétrarque, le rire de Fiammetta de Boccace ou les rêves de Clizia qui traversent l’œuvre d’Eugenio Montale. Pour Serge Pey, Chiara Mulas est une incarnation majeure de l’âme sarde. Entrecoupés de litanies et d’aphorismes, de prières, de partitions visuelles et de méditations, les poèmes visionnaires contenus dans cet ouvrage bilingue sont traduits par Margherita Orsino et préfacés par l’immense poète sonore italien Giovanni Fontana.
    Serge Pey, héritier de la civilisation des troubadours occitans, convoque dans une alchimie savante, histoire et utopie, philosophie du langage et ésotérismes, archéologie et alphabets secrets, ainsi que les paysages transfigurés et mystérieux de la Sardaigne. Dans cette épopée de la terre sarde, depuis longtemps sa patrie d’adoption, Serge Pey renouvelle d’une manière radicale le concept même de la poésie d’amour.

  • Comme Arsène Lupin

    80 p., 14/19 cm, 15 €
    avec un CD
    isbn : 978-2-917136-13-3
    quatrième de couverture : Bernard Heidsieck

    Hervé Brunaux corrompt la réalité par la fiction, la banalité par le mythe, l’anecdote par le sacré. Aussi bien dans ses recueils que dans leurs adaptations scéniques de poésie “ néopop ”, il superpose puis mixe de multiples pistes d’information à la manière d’un enregistrement musical, en altérant les diverses sources de sollicitations quotidiennes par les frottements de l’imaginaire.

    Hervé Brunaux - Comme Arsène Lupin

  • Constructions

    96 p., 23/17 cm, 17 €
    isbn : 978-2-917136-20-1

    Cette édition rassemble des photographies et des dessins qui mettent en jeu la représentation de l’espace et des volumes. Comme dans d’autres de ses travaux, il s’agit encore pour Hélène Leflaive de dresser un inventaire, d’identifier des éléments de vocabulaire, de construire des images synthétiques et génériques pour appréhender le réel. L’ensemble de ces images produit alors une ville utopique et silencieuse.

  • Contrariétés

    80 p., 14/19 cm, 11,50 €
    isbn : 979-10-97146-26-9

    L’ écriture de Benoît Toqué est plurielle. Elle alterne entre poésie, récit, autofiction et fiction critique, et Benoît Toqué s’ingénie fréquemment à les hybrider au sein de ses Contrariétés, en cultivant un art de l’écart et du débordement.
    Tout à la fois journal d’écriture, encyclopédie personnelle des mondes de la création artistique c’est encore un regard sur l’invention de la fiction. Et tout cela n’est pas dénué d’humour.

    Extrait :

    Christophe Tarkos est un poète français, un caisson, ou un sac, d’obédience littérale et matérialiste, une bulle spéculative, à une face, qui gonfle et nous dit que « L’argent est la valeur sublime », ce qui se tient.

    Pendant ce temps, partout dans le monde, le poète parisien/new-yorkais Marcel Duchamp, de confession complexe et de nationalité plasticienne, réalise des jeux de mots en trois, et même : quatre dimensions.

    L’espace mental est contrarié.

  • Contre la tactique de l'horloge

    96 p., 14/19 cm, 13 €
    isbn : 978-2-9171-36-92-8

    Contre la tactique de l’horloge rassemblent ce que l’auteur nomme des proses. Ces dernières sont à chaque fois constitutives de son parcours et de son écriture. Toutes ces proses sont des fragments de vie, des paysages, des rêves, des lectures, des hommes et des femmes croisés, des moments de lutte, d’abandon, de soulographie, d’amour et de sexe, de joie. Une véritable possibilité de prendre conscience de son présent et de sa durée toujours fragile sans regretter et sans compter non plus sur la seule possibilité d’un demain qui serait meilleur parce que nous n’aurions pas d’autres choix

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 21