Giovanni Fontana




Giovanni Fontana, joue un rôle actif dans les arts visuels, l’architecture, le théâtre, la littérature et la musique, cependant, le domaine principal de son travail se situe dans l’écrit inter-médias. Depuis plus de quarante ans, il pratique les langages multi-codes. Il s’intéresse à la relation entre les arts, met au point une nouvelle conception du texte et théorise sa « poésie épigénétique ». Ses compositions visuelles se présentent comme pré-textes à travers lesquels une dimension de la performance peut être atteinte.
Il est également dramaturge et parfois metteur en scène pour le théâtre, il a écrit de nombreux textes, il a été scénographe et musicien. Il
s’intéresse aux arts électroniques et audiovisuels et a notamment porté attention aux différents aspects et moyens de communication culturelle.Il a publié de nombreux livres et enregistrements. Au cours des trente dernières années, il a présenté ses performances lors de centaines
de festivals partout à travers le monde. Il a pris part, avec ses poèmes visuels, à plus de six cents expositions à travers l’Europe, les Amériques, au Japon et en Australie.



  • Déchets

    208 p., 14,5/21,5 cm, 20 €
    isbn : 978-2-917136-70-6
    Préface : Serge Pey

    ...Giovanni Fontana dans Déchets commet un détournement. La poésie reste un déplacement des images, un mouvement interne de la pensée dévoilant son propre rythme. Ce livre, rédigé directement en Français, basé sur l’idée de son livre italien « Questioni di scarti », La question des déchets, est une nouvelle création poétique mais en même temps, une réflexion théorique autour de notre civilisation. Du texte italien, Giovanni Fontana en a gardé les idées et les images, puis il l’a retravaillé comme une pulsion vocale, un chant terrible annonçant les apocalypses préparées par notre société. Du texte original, il ne reste rien. Si ce n’est que des photographies orales et des métaphores. Le texte français est ainsi organisé graphiquement comme un poème ou un manifeste qui dialogue avec lui-même et avec le monde. C’est lui qui l’a voulu ainsi, révélant une nouvelle spirale de sa poésie...

    Serge Pey

    PNG - 1.2 ko